Arrivée

Le 19e siècle

Dès le milieu du 19e siècle, Genève étend son territoire en détruisant les murailles qui l’encerclent. La Ville s’ouvre au reste de l’Europe ce qui permet au tourisme de s’y développer rapidement. Jean-Jacques Mayer et son associé prennent la direction de Beau-Rivage qui ouvre ses portes le 13 avril 1865.

 

Des personnages illustres séjournent déjà dans cet hôtel mythique, marquant ainsi les prémisses d’une aventure hôtelière hors du commun. La première génération de Mayer, puis la deuxième, toujours en quête de modernité, intègrent les dernières technologies en avant-première à Beau-Rivage. Les générations suivantes ne cesseront de réinventer le meilleur de ce qui se fait dans l’hôtellerie de luxe.  

1855 :

Jean-Jacques Mayer arrive d’Allemagne à Genève avec sa fiancée Albertine Straub dans une Genève en pleine expansion.

1855-520x312

 

 

1856 :

La Gare Cornavin est inaugurée, ainsi que la ligne Genève – Lyon.

1865 

 

1865 : 

L’hôtel Beau-Rivage, construit par un banquier anglais, ouvre ses portes sur les rives du lac Léman.   

19e2

 

 

1865 : 

A l’ouverture de Beau-Rivage, Jean-Jacques Mayer prend la direction de Beau-Rivage avec son associé Kunz. 

a9rb812

 

 

1869 :

La salle-à-manger d’origine est remplacée par une « annexe » le long des quais. 

19e1

 

 

1872 : 

L’ « annexe » de Beau-Rivage, propriété de Mayer & Kunz, est surélevée de deux étages. 

19e4 

 

1873 : 

L’ascenseur de Beau-Rivage est l’un des premiers de Suisse.

a9rb81f

 

 

1885 :

Actuellement salon de réception, le « foyer » sera tour à tour salon de lecture et d’écriture, puis salle-à-manger. 

a9rb821

 

 

1886 : 

Charles Mayer reprend la succession de son père avec lequel il travaille depuis quelques temps déjà. 

a9rb814

 

 

1889 :

Charles Mayer et Kunz, l’associé de toujours, rachètent l’ensemble de Beau-Rivage dont ils possèdent déjà une aile.

a9rb816

a9rb818

 

 

1890 : 

L’électricité remplace l’éclairage à la bougie ou au gaz dans les lieux publics. Auparavant, les clients achetaient leurs bougies et les bûches pour se chauffer. 

eclairage-366x312

 

1896 : 

Charles Mayer épouse Fanny Weber. C’est elle qui recueillera le dernier soupir de Sissi deux ans plus tard.

a9rb81b

 

 

1898 : 

Lors d’un séjour à Genève, Sissi, qui réside à Beau-Rivage, est assassinée le 10 septembre sur le quai du Mont-Blanc.

a9rb823